Astuces pour se débarrasser de la rouille d’un support avant de le peindre

Avec l’humidité et l’air libre, les ouvrages métalliques comme les garde-corps ou les menuiseries finissent par rouiller. Cette oxydation va, cependant, détériorer la qualité de l’acier c’est pourquoi il faut l’enlever sans attendre. Si vous envisagez de repeindre vos supports en métal, vous devrez, également, retirer la rouille avant d’appliquer le nouveau revêtement. Pour un résultat satisfaisant, il est impératif de suivre plusieurs étapes.

Première phase : décrassez le support

Généralement, lorsqu’un métal est rouillé, il présente des taches de couleur rouge brun. Ces dernières sont causées par le contact avec l’eau et l’oxygène en tout cas, elles doivent être traitées rapidement puisque cela peut affecter la qualité des ouvrages. Pour remettre les supports métalliques en bon état, vous devrez appliquer une peinture antirouille dessus.

Avant de procéder toutefois, il convient de déterminer la nature de l’acier. Une oxydation rouge se présente sur le fer tandis qu’une rouille de couleur verte apparait sur le cuivre ou ses dérivés. Sur le zinc et l’alu, l’oxydation est, souvent, blanche, mais ce type de matériau rouille rarement. Quoi qu’il en soit, cette information vous permettra de choisir la peinture antirouille adaptée aux supports. En cas de doute, consultez des sites dédiés comme travaux-renovation.org afin de sélectionner le bon traitement.

Pour redonner un coup de neuf à vos menuiseries en acier, vous pouvez utiliser une brosse métallique afin de la nettoyer soigneusement. Pour la rouille récalcitrante, optez pour une ponceuse ou un chalumeau. Dans certains cas, le recours à un décapeur thermique s’avère nécessaire puisqu’il permet de chauffer le métal oxydé dans le but de retirer efficacement la rouille.

Comment décaper manuellement le métal ?

L’une des premières méthodes pour retirer la rouille sur un support métallique consiste à décaper l’ouvrage avec vos mains et quelques outils. Cette technique est, certainement, la plus économique puisqu’il vous suffit d’utiliser une toile d’émeri, une brosse métallique ou une lime pour frotter l’acier. Pensez à décrasser dans le même sens afin d’éliminer les tâches de manière uniforme.

Si cette méthode s’avère efficace et moins dépensière pour enlever l’oxydation, elle nécessite beaucoup de patience, notamment, pour le traitement d’une grande surface. Pour gagner du temps, l’idéal serait d’avoir recours à une meuleuse électrique munie de brosse. Cet outil accélère le décapage, mais il faudra insister sur certaines tâches pour les retirer parfaitement.

Autre alternative : l’huile de coude. Comme les limes, vous devrez gratter le support avec l’outil pour épurer le métal et retirer les résidus. Une fois les surfaces métalliques propres, vous pouvez appliquer la peinture antirouille adéquate.

Les méthodes chimiques pour décaper le métal

Lorsque les taches d’oxydation sont trop rebelles, l’utilisation d’un produit chimique se révèle incontournable pour obtenir un support propre. En général, le traitement se présente sous forme de liquide à base d’acide oxalique ou phosphorique à appliquer sur le métal. Cette technique s’avère, souvent, moins contraignante et plus rapide qu’un décapage manuel. Attention cependant, le produit est à utiliser avec prudence. Dans ce cas, il vaut mieux vous munir de gants, de masque et de lunettes de protection.

Avant l’opération, il faudra frotter l’ouvrage avec une brosse métallique puis le décrasser avec du trichloréthylène. Vous pouvez, ensuite, appliquer le traitement avec un pinceau. Optez pour un décapant chimique sous aérosol notamment si vous devez travailler des surfaces difficiles à atteindre. Après quelques heures de pause, pensez à enlever les débris avant d’appliquer un isolant et une peinture antirouille.

Des méthodes fait-maison pour éliminer la rouille

Parmi les produits qui ont prouvé leur efficacité contre la rouille, le bicarbonate de soude est certainement le plus accessible. En plus, vous n’avez pas besoin de dépenser une somme immense pour l’achat du traitement puisqu’il n’est pas du tout cher. Pour l’opération, vous devrez mélanger la poudre avec de l’eau afin d’obtenir une pâte épaisse. Appliquer cette dernière sur le métal avec une spatule puis laisser reposer une quinzaine de minutes. Frottez énergiquement la surface avec une brosse rugueuse ou une éponge à récurer puis rincez et séchez.

Vous pouvez par ailleurs employer le sel et le citron pour le décapage. Il faudra verser le sel sur le support avant d’ajouter du jus de citron. Après 3 heures de pause, vous pouvez astiquer puis rincez et séchez. Puisque les produits utilisés ne sont pas agressifs, cette technique est idéale si vous ne souhaitez pas abîmer l’esthétique de l’ouvrage.

Pour finir, l’acide citrique est, également, un excellent décapant. Vu la composition du produit, il peut affecter le métal ainsi, son utilisation est surtout conseillée pour les ouvrages que vous allez retravailler après l’opération (repeindre, ajouter des finitions, etc.). Afin d’éliminer la rouille, mélangez, d’abord, l’acide avec de l’eau (2 cuillères à soupe pour ½ litre d’eau). Enduisez, par la suite, le support avec le mélange puis laissez agir durant plusieurs minutes. Enfin, vous pouvez nettoyer puis asséchez avant d’appliquer un traitement antirouille. 

Faire installer un spa rond chez soi à Annecy
Décorer son salon avec du papier peint