Comment installer un ballon d’eau chaude thermodynamique ?

ballon d'eau chaude thermodynamique

Pour chauffer l’eau de manière plus économique, vous aurez besoin d’un chauffe-eau thermodynamique. Il peut vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt. De plus, cet appareil s’adapte facilement à la particularité de tout type de logement. Toutefois, l’installation de chauffe-eau thermodynamique requiert quelques précautions, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous en charger vous-même.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique ?

Avant de pouvoir passer à l’installation d’un ballon d’eau chaude thermodynamique, il est important de savoir quel type d’appareil c’est. Pour produire de la chaleur, le chauffe-eau thermodynamique utilise l’énergie qui se trouve dans l’air. Il fournit de l’eau chaude dans la cuisine et la salle de bains. Il ne faut pas le confondre avec le chauffe-eau solaire étant donné que les deux équipements ne fonctionnent pas de la même façon. Pour chauffer l’eau présente dans le ballon d’eau chaude, le mécanisme de production de chaleur de l’appareil utilise les calories présentes dans l’air à l’aide d’une pompe à chaleur. Ces calories vont alors procurer de la chaleur avec laquelle le fluide caloporteur permet au ballon de stockage de chauffer l’eau à la température souhaitée. Ce mécanisme va ensuite permettre aux habitants de la maison de bénéficier d’un système de chauffage qui fait faire de grandes économies d’énergie. Le chauffe-eau est composé d’un ballon de stockage thermodynamique, d’une pompe à chaleur électrique et d’une résistance électrique qui permet d’obtenir un appoint en eau chaude. Dans certains cas, la pompe à chaleur électrique peut également utiliser l’air extérieur pour chauffer l’eau stockée dans le ballon.

Quel espace pour l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique ?

La pompe à chaleur et le ballon d’eau chaude thermodynamique doivent être installés dans une pièce non chauffée et à une température stable. Afin d’éjecter l’air refroidi vers le jardin, il est préférable que la pièce soit à l’extérieur de la maison. En conséquence, il faut que vous choisissiez des appareils qui possèdent la certification NF prévue pour ce type de chauffe-eau. Pour pouvoir fonctionner de manière optimale et afin de vous permettre de faire des économies d’énergie, le chauffe-eau doit pouvoir capter les calories présentes dans au moins 20 m3 de volume d’air. De ce fait, vous devez l’installer dans un local avec une superficie de 10 m2 minimum. Si vous êtes encore en pleine construction, il est donc important de prendre en compte cet élément. En outre, veillez à bien choisir votre chauffe-eau pour qu’il corresponde bien aux dimensions de votre maison et pour qu’il puisse répondre correctement à vos besoins en eau-chaude. Il existe des ballons d’eau chaude thermodynamiques dont le volume est de 200 à 300 litres. Par exemple, si vous êtes 6 personnes à la maison, la capacité nécessaire est de 300 litres. Notez que si le ballon de stockage est surdimensionné, le chauffe-eau risque de trop consommer et de ne pas être performant.

Les différents types d’installations

L’installation de chauffe-eau thermodynamique peut être effectuée de différentes façons. Il y a l’installation de type monobloc et celle de type bi-bloc. Le type monobloc ne nécessite qu’une simple implantation dans le local. Pour évacuer les frigories de la pompe à chaleur du chauffe-eau, il vous suffit de procéder à un raccordement de gaines. Vous pouvez alors expulser dans la pièce secondaire les frigories et permettre à celle-ci d’absorber les apports de chaleur comme, par exemple, une buanderie. Cependant, vous pouvez également rejeter les frigories à l’extérieur. Pour ce cas de figure, vous pouvez vous-même prendre en charge l’installation de l’appareil. Le type bi-bloc est, quant à lui, plus complexe étant donné qu’il nécessite des liaisons frigorifiques entre la pompe à chaleur extérieure et le ballon d’eau chaude. Pour l’installer, vous aurez donc besoin de faire appel à un installateur professionnel ou un frigoriste car la technique est très délicate et réglementée. Pour faire le choix entre un chauffe-eau horizontal et un chauffe-eau vertical, vous devez prendre en considération l’espace dont vous disposez et l’infrastructure de la pièce.

Les techniques d’une bonne installation

Mis à part le raccordement des gaines qui permet d’évacuer les frigories de la pompe à chaleur, l’installation du chauffe-eau thermodynamique ressemble à celle d’un chauffe-eau électrique. Ainsi, votre chauffe-eau sera généralement posé au sol. Vous devez le raccorder au kit de raccordement, de visage et de sécurité. Après avoir posé les raccordements eau chaude et eau froide, il vous suffit de canaliser les gaines d’air de la pompe à chaleur. Il faut que les diamètres des deux canaux soient de 160 mm chacun. L’un va aspirer les calories nécessaires à la pompe à chaleur, tandis que l’autre va les restituer. Par ailleurs, notez que si vous prenez en charge l’installation du chauffe-eau, vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d’impôt de 30 %. Pour pouvoir en bénéficier, il faut confier l’installation à un professionnel qualifié, d’autant plus qu’il faudra présenter une facture détaillée avec le prix d’achat et de la pose du matériel. Il est donc préférable de faire appel à un installateur qualifié si vous n’en êtes pas un.

A quel professionnel faire appel pour vos travaux d’aménagement ?
Aménagement sous escalier à Metz