La lutte contre le salpêtre

Le salpêtre

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre est également appelé nitrate de potassium, ou sel de pierre. Il se forme lors du contact entre les composants organiques d’une paroi et les sels minéraux présents dans l’humidité. Se forme alors une efflorescence blanchâtre sur les murs, généralement au bas des murs. Cependant, lorsque le problème n’est pas traité à temps, le salpêtre peut atteindre jusqu’à 1.5 m de hauteur, et même attaquer les fondations.

D’où vient le salpêtre ?

Puisque le salpêtre se forme lors d’un contact entre une surface et l’humidité, nous pouvons en déduire qu’il provient toujours d’un problème d’humidité. Le phénomène principal responsable du salpêtre est la remontée capillaire. Ce problème d’humidité ascensionnelle se présente lorsque les eaux souterraines s’infiltrent dans les murs d’une maison. Riches en sels minéraux, les eaux souterraines vont s’insinuer dans les fissures ou profiter de la porosité des murs pour drainer les matières organiques en décomposition sous les fondations, et les ramener jusqu’à l’intérieur du logement. Au contact de l’air et des composants organiques des matériaux de construction, le salpêtre va ainsi se former.

Dans des cas plus rares, le salpêtre peut aussi provenir d’un problème d’aération d’une pièce humide.

Quels sont les signes révélateurs du salpêtre ?

Un professionnel de l’humidité diagnostiquera en un simple coup d’œil le salpêtre. En effet, ces taches blanches et grises aux murs ne laissent que peu de doutes. Mais au-delà de l’aspect très particulier du sel de pierre, d’autres signes peuvent vous indiquer sa présence :

·         Présence de champignons ou moisissures ;

·         Décollement des revêtements muraux ;

·         Présence de fissures dans les murs…

Les conséquences du salpêtre sur la maison et ses occupants

La présence de salpêtre aura en premier lieu un impact sur le bâti. Le nitrate de potassium va, en effet, dégrader les murs. Si, au début, ce désagrément ne sera qu’esthétique (papier peint décollé, revêtement effrité, taches sur les murs…), il aura vite des répercussions sur les fondations, et rendra le domicile malsain et insalubre. Les parois vont alors devenir friables, et l’ensemble du logement sera fragilisé.

Au-delà des conséquences sur le bâtiment, la présence de salpêtre peut engendrer des problèmes de santé sur les habitants. Ainsi, il n’est pas rare de constater des réactions allergiques, des problèmes respiratoires ou des soucis cutanés chez les habitants d’une maison présentant du salpêtre.

Présence de salpêtre : que faire ?

Si vous constatez la présence de salpêtre chez vous, il faut agir rapidement pour limiter sa propagation. Il est alors conseillé de faire appel à un professionnel de l’humidité, qui pourra poser un diagnostic humidité, et proposer un traitement adapté.

Les traitements de fond anti-salpêtre

Avant de vouloir supprimer le salpêtre, il convient d’en éliminer la cause : les remontées capillaires ou la mauvaise ventilation. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles :

·         Le drainage consiste à évacuer les eaux souterraines qui stagnent au niveau des murs et du sol ;

·         L’injection de résine dans les murs agit comme une barrière étanche à l’intérieur des parois, empêchant l’humidité de progresser ;

·         La membrane d’étanchéité consiste à poser une protection le long des murs pour stopper l’ascension des eaux souterraines.

Améliorer l’aération des pièces humides

Si le problème de salpêtre provient d’une mauvaise aération, il suffira alors d’installer un système de ventilation efficace. Pour cela, il existe plusieurs solutions : la ventilation mécanique simple flux (VMC), la VMC double flux, la ventilation mécanique inversée (VMI) ou la ventilation mécanique répartie (VMR).

Du salpêtre s’installe sur vos murs ? Faites confiance à l’entreprise Murétanche, et profitez d’un diagnostic humidité et d’un traitement adapté pour venir à bout du salpêtre.

Travaux de rénovation complète d’appartement : trouver un spécialiste à Genève
Poser l’ouate de cellulose dans l’utilisation de machines