Les défauts de peinture à l’intérieur : comment les éviter ?

Avant de commencer à peindre le plafond, le mur ou le sol d’une pièce, il est préférable de connaître certains pièges. De ce fait, vous obtiendrez un résultat satisfaisant. Les éléments les plus importants à prendre en compte sont la quantité ainsi que la qualité de la peinture, les différents préparatifs du support et la technique du passage du rouleau. Pour peindre l’intérieur de votre logement comme un pro, voici quelques points à savoir.

Prenez le temps de tout préparer

Lorsque vous réalisez des travaux d’intérieurs, il est primordial de recouvrir les mobiliers et le sol. Il est préférable d’enlever la moquette, afin de la protéger des éclaboussures de peinture. Dans le cas contraire, vous aurez beaucoup de mal à la nettoyer, à la fin du chantier. Pour éviter de vous retrouver avec des tâches sur les fauteuils, les canapés, les tables et les chaises, il est recommandé de les déplacer dans une autre pièce, le temps de peindre les murs et/ou le plafond. Si vous n’avez pas la possibilité de vider la salle, il est préconisé de regrouper tous les objets au centre et de les recouvrir de vieux draps, du papier journal ou d’une bâche en plastique. N’oubliez pas d’enlever les tapis et de protéger les poignées ainsi que les vitres des portes et des fenêtres. En ce qui vous concerne, munissez-vous d’une combinaison ou d’autres habits confortables. Pensez également à porter un bandana ou une casquette.

Pour éviter les défauts de peinture, il faut une bonne préparation. Ne soyez pas pressé, prenez le temps de tout mettre en place. Dans le cas où la partie à rénover, vous devrez la nettoyer et l’aplanir avant de commencer à peindre. Enlevez toutes les traces de crasse, de graisse ou de nicotine. Pour ce faire, vous pouvez employer un détergent doux que vous aurez préalablement dilué dans de l’eau. Appliquez-y avec une éponge ou un tissu propre avant de rincer à l’eau claire. Laissez le tout sécher avant de continuer les travaux. Un peintre professionnel conseille de toujours lessiver les murs de bas en haut, afin d’éviter de se retrouver avec des coulures sales. S’il y a des fissures, il faudra y étaler une couche d’enduit avant de repeindre. Pour avoir plus de renseignements à ce sujet, n’hésitez pas à faire un tour sur www.modern-habitat.fr.

Utilisez le matériel adéquat

Pour un résultat impeccable, il est capital d’avoir les bons outils. Avec des rouleaux trop fins ou des pinceaux qui perdent leurs poils, vous allez vous retrouver avec des défauts de peinture. De plus, vous passerez plus de temps pour terminer la rénovation de la pièce. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de bien choisir le matériel. Ainsi, vous n’aurez pas des problèmes tels que le cloquage de peinture.

Comment faire pour reconnaître un bon pinceau ? Tout d’abord, il doit avoir une forme conique. Ensuite, préférez ceux qui ont de longs poils, fixés correctement à la manche. Sur le marché actuel, il existe des modèles en plastique, en bois peint ou en bois brut. Optez pour ce dernier pour avoir une meilleure prise de main. Le choix de la taille des rouleaux dépendra en grande partie de la surface à travailler.

Faites un test avant de tout peindre

Il n’est pas toujours facile de trouver le type de peinture à appliquer dans le séjour, la cuisine, la chambre… Vous devrez également définir la couleur de chaque pièce et celle d’un ou de plusieurs pans de murs. Pour éviter d’avoir une mauvaise surprise, il est préconisé de faire un test avant de peindre la pièce. Ainsi, vous pouvez modifier la couleur en rajoutant une teinte ou en utilisant un autre pot. Étalez une petite quantité via le rouleau ou le pinceau et laissez sécher.

De nos jours, les grands fabricants proposent des flacons de 100 ml. Ces derniers sont connus sous l’appellation de « testeurs ». Ils sont parfois livrés avec un carton lisse blanc pour le test. Une fois que vous êtes satisfait du résultat, vous pouvez acheter la quantité de peinture nécessaire pour vos travaux intérieurs.

Appliquez une sous-couche

Vous êtes maintenant prêt à vous attaquer à la peinture. Avant d’appliquer le produit de votre choix, vous devez utiliser une sous-couche sur le plafond ou sur les murs. Celle-ci est également connue sous l’appellation de « primaires d’accrochage ».

L’utilisation d’une sous-couche permet de réduire la quantité de peinture que vous allez employer par la suite. Cependant, veillez à respecter le temps de séchage prescrit par les fabricants. En outre, il est crucial d’acheter un produit qui correspond au matériau que vous peignez. Vous ne devez en aucun cas, appliquer une peinture classique, pour repeindre le radiateur. La forte chaleur émise par cet appareil risque de détériorer rapidement la peinture présente. De même, pour l’aluminium, le bois et le PVC, il est recommandé d’employer la peinture adéquate.

Faire installer une moquette par un expert à Mulhouse
Peintures professionnelles pour sols : contacter un fabricant spécialisé en ligne