Quel matériau choisir les volets de sa maison ?

volets

Les volets donnent une âme à la maison en embellissant sa façade et en protégeant ses occupants des infractions et des intempéries. Bien choisir ces menuiseries extérieures consiste donc à bien les adapter à leur environnement. Découvrez à cet effet leurs différents matériaux existants et leurs spécificités…

Le bois, pour une isolation thermique efficace

Le bois est un matériau naturel, recyclable et noble qui peut s’adapter à tous les styles et se décliner dans toutes les formes. Il possède de très bonnes performances d’isolation, indépendamment de l’essence choisie (bois exotique, sapin ou chêne).

Les essences exotiques ont en plus la particularité d’être imputrescibles intrinsèquement et demandent beaucoup moins d’entretien qu’une menuiserie en sapin ou en chêne, même s’ils sont traités à l’IFH (insecticide, fongicide et hydrofuge) dès l’achat. Il faut savoir que ce traitement a une durée de vie limitée et oblige à poser une peinture ou une lasure tous les deux à quatre ans en fonction du climat et de la région.

Le bois est ainsi fréquemment utilisé pour le volet battant et respecte sa promesse de bien résister aux chocs. Il est une bonne solution pour l’isolation thermique mais pas pour les menuiseries de premiers prix.

Le PVC, le choix économique

Les volets roulants électriques et autres modèles en PVC sont les moins chers sur le marché, bien qu’ils disposent de très bonnes qualités d’isolation au niveau acoustique et thermique. Le seul désagrément est qu’ils sont limités en couleurs et ne proposent que du beige, du blanc et de l’ivoire. Mais il existe des imitations bois grâce au plaxage qui consiste à coller un film de couleur directement sur le PVC en fin de fabrication. Attention toutefois, les couleurs sombres présentent un fort risque de déformation lors de grosses chaleurs.

Le PVC est non seulement moins cher, mais il offre un entretien minime : un peu de produit vaisselle et d’eau sont suffisants pour le nettoyer.

Mais encore, il est utilisé pour tous les types d’ouvertures de rideaux extérieurs pour fenêtres qu’ils soient roulants, battants, coulissants ou pliants.

L’aluminium, sécurisant et inoxydable

Même si des progrès sont constamment réalisés dans le domaine, la qualité isolante de l’aluminium reste toujours inférieure à celle du PVC et du bois, sauf pour les rideaux extérieurs qui possèdent une lame finale avec joint thermique empêchant l’air de passer.

Mais les menuiseries extérieures en aluminium sont d’une grande robustesse à toute épreuve car elles sont inoxydables et offrent vraiment de bonnes qualités de sécurité. L’aluminium sert également de pare-feu et donc, en cas d’incendie, à la préservation des habitations.

De plus, son prix est de plus en plus raisonnable, étant même parfois moins élevé que le bois, mais toujours plus haut que celui du PVC. Et il se décline dans de nombreux coloris laqués. L’aluminium est ainsi souvent employé pour les volets roulants électriques ou manuels, beaucoup moins pour les battants, mais les deux sont réalisables. À noter que l’entretien de l’aluminium est presque nul et qu’il se recycle facilement.

Pour conclure, il existe également les menuiseries extérieures en fer (de type roulant ou pliant) qui ont l’avantage d’apporter une sécurité supplémentaire contre les effractions. Elles sont donc souvent installées au rez-de-chaussée des habitations, d’autant plus qu’elles se présentent en de nombreuses couleurs. Mais leur inconvénient est l’entretien car le métal est corrosif et nécessite une application d’antirouille et de vernis. 

Pourquoi faire rénover sa façade par des professionnels ?
Pourquoi opter pour le garde-corps en verre ?