Quels sont les différents types de transpalettes ?

Différents types de transpalettes

Un transpalette ou tire palette est un outil très important utilisé pendant la manutention. Il s’agit d’un chariot composé de deux fourches servant à transporter des charges ou des palettes avec peu d’effort physique, ce qui améliore la production. Pour le déplacement, il s’accompagne d’un timon pour le diriger et pour soulever les deux fourches. Comparé au gerbeur ainsi que le chariot élévateur (outils de manutention), le transpalette lui transporte ses charges, mais ne peut pas les empiler. Suivant son utilisation, il existe de nombreux modèles de tire palette. Avant l’achat ou la location de transpalette, il faudra prendre en compte plusieurs critères tels que les charges à transporter, son poids ainsi que la distance à parcourir.

Bien choisir son transpalette

Que ce soit une tire palette électrique ou manuelle, il faudra avant tout achat ou de location connaitre l’engin de manutention adapté au travail. Le lieu de travail par exemple est un critère très important. Si les charges à transporter se trouvent en extérieur dans un chantier, les pneus de la tire palette devront s’adapter au terrain. Pour un travail de manutention dans un milieu assez humide, il faudra opter pour des transpalettes en acier inoxydable. Ce dernier est un matériau indispensable pour éviter la corrosion de l’outil. Pour le transport de produit à peser, un transpalette doté d’une fonction balance devient très pratique. Mis à part ces critères, il faudra également déterminer la hauteur de levage ainsi que la charge maximale de l’engin.

Les transpalettes manuels

Également appelé tire palette, ou « tire pal », le transpalette manuel utilise le timon en tant que dispositif de levage. Pour soulever une palette, il faut pomper manuellement le timon pour actionner le mécanisme de levage. Ce type d’engin est idéal pour les charges allant jusqu’à 2,5 tonnes. Il a pour avantage d’être léger, vu qu’il ne possède pas de moteur. Pour son utilisation, l’opérateur n’aura pas besoin de se former ni d’une certification spécialisée en manutention. Par contre, cet outil ne peut s’utiliser que dans un espace non glissant ou avec des pentes à moins de 10 degrés. L’utilisation se fait également sur une distance assez proche pour éviter de fatiguer l’opérateur. Pour les sols glissants, il est possible d’opter pour des roues en caoutchouc, mais cela reste très peu pratique.

La tire palette électrique

Le déplacement de la tire palette électrique se fait par le biais d’un moteur commandé sur le timon. Pour le levage, une pompe hydraulique s’actionne et fonctionne également à l’aide du moteur électrique. Tout se fait alors électriquement, ce qui ne demande aucun effort physique venant de l’opérateur. Le transpalette électrique est plus avantageux pour la manutention de charges très lourdes sur une distance assez large. Mais l’opérateur devra se former et obtenir une certification CACES (certification spéciale pour la manutention). L’inconvénient pour ce type d’engin comparé au transpalette manuel c’est son prix. Il coûte assez cher et l’entretien des pièces reste également assez coûteux (l’entretien est la vérification de la tire palette électrique se fait périodiquement par des organismes agréer pour assurer la sécurité durant son utilisation).

Comment sécuriser le périmètre d’un chantier ?
Quel produit nettoyant dégraissant pour pièces mécaniques choisir ?